Pour que vive une démocratie dynamique et conviviale
 
 

 
 
 
 
 
 
Citoyenneté Active est une association d'origine biotoise ouverte à tous nos concitoyens, de Biot et de ses environs. Ses objectifs sont de rassembler, former, informer et mobiliser les citoyens qui veulent agir pour l'intétêt commun en partageant et défendant les valeurs de citoyenneté, solidarité, développement durable, tolérance, respect, transparence et libre expression.

 

 

Biotois votre endettement augmente! Le maire a signé 3 nouveaux emprunts pour un total de 4 800 000€, portant la dette par habitant à plus de 1900 €.
Ceci double l'endettement sur le mandat qui se termine.
En effet, fin 2007, la commune était endettée à hauteur de 8,405 M€ et fin 2013 la dette s'élève à 17,863 M€.

 

Etude d'impact du projet des bachettes:


Une fois de plus, par voie de presse, Monsieur Dermit nous annonce le démarrage de son projet des Bachettes... On en a l'habitude, ce n'est que la n-ième annonce de ce type... et pourtant... Par arrêté de la préfecture de région du 08 avril 2013, une étude d'impact est exigée avant de procéder au débroussaillage de la zone des Bachettes. En date du 10 octobre 2013, l'autorité environnementale donne un avis n°1 sur cette étude d'impact pour le défrichement. Quelle en est la conclusion ?

L'étude d'impact est perfectible sur plusieurs points. L'autorité environnementale recommande vivement d'apporter des précisions et des compléments sur les points suivants :

la caractérisation du projet ; périmètre de défrichement, ampleur des déblais et conséquences sur le paysage, la topographie voire les risques, localsisation et hauteur des soutènements prévus ;
la biodiversité : la caractérisation des enjeux appelle des compléments (flore, chiroptères), l'évaluation des impacts devrait être précisée, ainsi que, le cas échéant, les mesures compensatoires s'il persiste des impacts sur des espèces protégées ;
la réalisation d'une évaluation des incidences Natura 2000 (cet aspect constituant un motif d'irrecevabilité du dossier), dont les principaux aspects et notamment la conclusion, devraient être intégrées dans l'étude d'impact ;
l'engagement plus ferme du maître d'ouvrage à mettre en place un suivi du chantier, pour garantir le respect des mesures relatives à la sécurité et à la protection de l'environnement ;
une définition plus précise des orientations du projet paysager, notamment en termes de traitement des murs de soutènement.

L’autorité environnementale souligne que, conformément à l'article R122-14 du code de l'environnement, les différentes décisions d'autorisation, d'approbation ou d'exécution du projet devront mentionner les mesures à la charge du maître d'ouvrage destinées à éviter, réduire ou compenser les impacts du projet sur l'environnement, ainsi que les modalités de leur suivi.

On ne peut pas dire qu'il s'agisse là d'un projet parfaitement conforme au soucis d'une préservation de l'environnement ! Le défrichement aurait dû attendre mais hélas les tronçonneuses ont débuté leur sinistre besogne. Mobilisation des biotois, constat d'huissier,main courante à la gendarmerie ...le combat continue face à un autisme stupide et un mépris des lois suicidaire!

 

 

Vous trouverez dans la marge à droite les liens conduisant aux deux plans successifs de la fameuse voie périmétrale du projet" Bachettes". De quoi méditer sur le sérieux des bureaux d'études ainsi que du flou entourant le coût de ces réalisations!

 


Pôle médical: info ou intox?

A chaque réunion publique, M. le Maire et le Dr Fontaine nous ont assurés que le pôle médical d’une superficie de 6000m2 était un projet porté, soutenu par l'ARS, l’Agence Régionale de Santé et qu'il répondait à un besoin de réforme territoriale. Dans son rapport de septembre 2012, le commissaire enquêteur fait l’éloge de cette maison de santé qui « sera pilotée par l’ARS »

Nous avons demandé confirmation dudit accord à l'ARS en lui joignant le rapport d'enquête du commissaire enquêteur. Et la réponse de l'ARS est claire :

« Vous m’avez interrogé sur un projet de maison de santé sur la commune de Biot, projet dont le commissaire enquêteur dans son rapport d’enquête fait état d’un avis favorable de nos services.

Un projet de maison de santé sur cette commune n’a fait l’objet d’aucun accompagnement, d’aucun soutien et d’aucun financement de l’ARS qui ne connaît pas même le contenu de ce projet » François Xavier Lorre »

Ce courrier a été signé au niveau régional : il n’y a pas d'autorisation de créer et de financer un pôle de santé à Biot !

Nous avons adressé la copie de cette lettre à M. le Maire pour lui demander de justifier l’information erronée qu’il donne aux Biotois Mais à ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse. Mr le Maire a envoyé un mail au Dr Fontaine en mettant Citoyenneté Active en copie :

« Cher Luc, Tu trouveras ci-après, une correspondance du 30 novembre 2012 de l’ARS, ainsi qu’une lettre de l’association Citoyenneté Active en date du 14 décembre 2012.

Celles-ci portant sur ton projet médical de nature privée, mais soutenu par la municipalité, je te remercie d’y répondre si tu le juges nécessaire et te renouvelle toute ma confiance pour cette initiative tant attendue par les Biotois. ». Voilà ce qui s’appelle renvoyer la « patate chaude » lorsqu’on est en difficulté pour répondre . Vous avez dit solidarité !!!

Nous réitérons notre position :

De nouveaux parkings gratuits au village : OUI

Des médecins regroupés au village : OUI

Une pharmacie au village : OUI

MAIS, la collectivité n’a pas à intervenir financièrement dans une opération immobilière privée

(Résidence hôtelière, pôle médical et bien être de 6000 m2, cafeteria, etc …)

Redynamiser le village OUI mais pas en créant de nouveaux commerces aux bachettes

 

 

 

Les actions juridiques en cours:

Oui, notre commune a besoin de places de parking mais pas à n'importe quel prix (dans tous les sens du terme!). C'est pour cette raison que depuis 2009, nous combattons le projet de la municipalité: réunions publiques, entretiens avec M. le Maire, pétitions...

Mais M. le Maire fait la sourde oreille et ne veut pas entendre le mécontentement des Biotois, aussi avons-nous avec les associations "Collectif Bachettes" et "Mieux Vivre Biot" déposé plusieurs recours en annulation à l'encontre de différentes décisions prises par le Conseil Municipal de notre commune dans le cadre de cette opération.

 

> > Février 2012 :
Recours en annulation contre la délibération municipale du 8 décembre 2011 et la Délégation de Service Public de la commune à Vinci.

> > Avril 2012 :
Recours en annulation contre six Permis de Démolir.

> > Juin 2012 :
Mémoire en soutien au déféré préfectoral.

> > Août 2012 :
Recours en annulation de l’avenant n°1 au contrat de Délégation de Service Public.
Recours contre les nouvelles dispositions concernant la voie périmétrale.

> > Octobre 2012 :
Réponse au mémoire en défense de Vinci sur le contrat de DSP.

> > Décembre 2012 :
Recours en annulation de l’avenant n°2 au contrat de Délégation de Service Public.

> > Janvier 2013 :
Recours en annulation contre la délibération municipale du 30 octobre 2012 et contre l’Appel à Projet.
Recours contre la révision simplifiée du PLU.

> > Mars 2013 :
Recours contre le Permis de Construire du parking Vinci.

> > Août 2013 :
Réponse au mémoire en défense de la mairie sur le contrat de DSP et sur les Avenants n°1 et 2.
Réponse au mémoire en défense concernant les Permis de Démolir.

> > Actions à venir :
Recours en annulation de l’avenant n°3 au contrat de Délégation de Service Public.
Recours contre les nouvelles dispositions concernant la voie périmétrale.

 

 

Participation à l'élaboration du journal:

Idées d'articles , articles déjà rédigés, dessins humoristiques, contactez nous!

 

Vidéosurveillance : Quelle efficacité ? Quels coûts ?

Biot s’équipe d’un système de vidéosurveillance d’une grande densité par rapport à sa population avec une caméra pour 150 habitants, contre, une pour 560 à Nice, une pour 1200 à Cagnes/mer et une pour 2000 habitants à Paris. Les deux questions qui se posent sont (1) est-ce efficace pour diminuer les crimes, la délinquance et les incivilités et (2) combien cela coûte t-il?